VENDARGUES : As, 28 avril

La partie cocardière réussie

La 5e journée de la Main d’Or offre une bien belle partie cocardière jusqu’au 4e taureau, Dardaillon, qui tient son monde à carreau. Les trois derniers plus « gais » souffrent de moins d’application des hommes mais l’ensemble reste de qualité. Charrade, Katif, Ciacchini mènent la droite, tandis qu’à gauche Rassir et Aliaga font feu, complétés par Zini qui reprend ses bonnes marques.

Prieur (Bon N.822).- Bon partenaire qui appuie quand il faut, se cabre, tape ou bascule avec régularité. Le coup après Zini est énorme dans 12 minutes de bon aloi. Musique.

Ouranos (Lagarde, N.819).- Se livre avec vivacité, tricotant des cornes et raccompagnant jusqu’au ras, sans refus. Plus stable, garde le rythme aux ficelles et se montre concluant (Zini, Charrade). Défend sa 1re jusqu’à 13’30 et rentre l’autre en musique.

Massena (Cuillé, N.856).- Prend au passage mais une fois placé, il se jette avec force à la poursuite des blancs et peut conclure. Belgourari l’embarque dans de superbes actions. Il use les hommes et conserve ses ficelles avec les honneurs.

Dardaillon (Lafon, N.004).- Surveille tout, se ménage un large espace dont il sort pour raccompagner sévèrement. Peu d’adversaires pour ce dominateur qui peut se retenir comme passer la surmultipliée. Les plus actifs Katif, Rassir, Aliaga ne trouvent pas le chemin des précieux attributs qui restent sur les cornes (cocarde seulement coupée), en musique.

Saint-Loup (Vellas, N.106).- Bagarreur, il se jette sur tout. Saute, frappe à répétition (3 Carmen).Un peu brouillon face à des hommes qui ne l’aident pas, il offre 7 minutes volontaires.

Souchet (Ricard, N.048).- Sans se poser, s’éclate haut après Rassir, passe les planches après Charrade, Rassir. Belgourari l’embarque dans une énorme explosion. Les hommes s’affolent sans ménagement pour la 2e ficelle posée. Souchet bascule encore après Rassir mais c’est Ciacchini qui la lève. 12 minutes avec les honneurs.

Hagetmau (La Galère, N.120, hp).- Se chauffe, se livre et conclut, passe les bois après Rassir. Serre Zini qui atterrit en catastrophe. Action sur Aliaga. Raseté sans régularité, il arrive quand même à exprimer son talent barricadier. Les ficelles rentrent en musique.

MARTINE ALIAGA

Course du dimanche 28 avril. Entrée : 3/4 d’arène.Org. : CT La Muleta. Président : Richard Sarrouy. Raseteurs droitiers : Belgourari, Bruschet, Charrade, Katif, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, Rassir, Zini. Tourneurs : Jockin, Benafitou, Estève.

Trophée des As : Ciacchini, 17 points ; Rassir, 15 ; Charrade, 11 ; Aliaga, 10 ; Belgourari, 5 ; Katif, 3.

Trophée Honneur : Zini, 4.

Source : bouvineenligne.fr, par Martine Aliaga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *